Nuit Blanche à Metz/Galerie Octave Cowbell, 2008-2011

Massinon a participé aux trois premières éditions de la Nuit Blanche à Metz en 2008, 2009 et 2010, en collaboration avec la Galerie Octave Cowbell. En 2011, quelques jours après sa disparition, la Nuit Blanche à Metz lui a été dédiée et a présenté une des œuvres les plus représentatives de son travail, Le Petit Feu

Nuit Blanche 2008
PEANUTS. Sculptures et badges

Peanuts
est une intervention conçue pour la première édition de la Nuit Blanche de Metz en 2008. Des cacahuètes géantes sont jetées sur le parvis de la gare de Metz. La cacahuète est une graine bon marché. Tantôt joyeusement lancée aux animaux dans les zoos ou en accompagnement pour apéritif, la cacahuète est un aliment de base dans certains pays, une icône nationale dans certains autres ou encore, par métaphore, un faible salaire au regard d’un travail fourni.
Les « peanuts » géantes s’inscrivent dans une série de sculptures adaptées des dessins-pictogrammes que Massinon a produit sans interruption à partir du milieu des années 1990.
A l’occasion de cette même édition de la Nuit Blanche, Massinon a publié le catalogue Nuit Blanche cuisine, petit livre de recette de cuisine d’habitants de Metz, prétexte à une série de portraits numériques.

Nuit Blanche 2009
TOURS DE CONTRÔLE. Tours d’observation ornithologiques, masques animaliers, badges, catalogue illustré
Massinon nous propose un point de vue sur la vie (sauvage ?) dans l’espace urbain, voire un renversement des rôles.
Ces installations, créées pour la Nuit Blanche à Metz 2009, font suite à la collaboration de Massinon avec le Muséum-Aquarium de Nancy pour lequel il a illustré Bestiaire urbain, catalogue d’une exposition consacrée à la vie des animaux sauvages en milieu urbain.

Nuit Blanche 2010
KISS & RIDE
. Parcours, installations, série de cartes imprimées, badges, catalogue illustré

Pour la Nuit Blanche à Metz 2010, Massinon a conçu Kiss & Ride, un parcours le long de la Moselle, où il expose sa vision du transport amoureux. Plus de 200 drapeaux multicolores, disposés le long de la promenade des quais, composent des messages en code international des signaux maritimes : Love me/Kiss me/Hate me/Kill me. Les Confidents, petits bancs où l’on peut s’assoir en vis-à-vis, font également une partie de ce dispositif. Idéalement conçus pour partager des confidences ou échanger des regards doux ou passionnés, ils sont une invitation à la séduction. Leur décor représente la flamme de l’amour : un motif arabisant de moucharabieh avec, en son centre, un Petit Feu, pictogramme de prédilection de l’artiste, devenu plus récemment le logo de l’Association Jean-Christophe Massinon.
Ces installations ont été accompagnées par la publication du catalogue Est-ce-que mon cœur a aimé jusqu’alors ?

L’ album Nuit blanche Metz 2011
L’album Nuit blanche Metz 2010
L’album Nuit blanche Metz 2009
L’album Nuit blanche Metz 2008
Le site de la Galerie Octave Cowbell
Le site de la Nuit Blanche à Metz

 

Comments are closed.

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.